Information sur le projet

Retour à la liste

Etude d'incidences du captage d'eau à Grobbendonk

La Pidpa, l'entreprise de production et de distribution d'eau potable dans la province d'Anvers, exploite un captage d'eau à Grobbendonk depuis 1950. Le captage d'eau produit par 30 puits de pompage en moyenne 6,3 miljoen m³ par an d'eau souterraine pour la distribution d'eau potable. Pour compenser l'extraction de l'eau souterraine, 700.000 m³ d'eau de surface du Canal Albert est infiltré artificiellement après traitement.

Le permis d'eau souterraine expire bientôt et doit être renouvelé. Dans le cas d'une extraction d'eau souterraine de tel volume, une étude d'incidences s’impose. Ce rapport décrit et évalue tous les effets potentiels sur l'environnement. Un modèle d'eau souterraine est réalisé pour déterminer la zone d'influence du captage d'eau. Les niveaux d'eau souterraine et les flux d'eau souterraine sont introduits dans le modèle ecohydrologique NICHE par l'INBO pour évaluer les végétations dépendant de l'eau souterraine dans les réserves naturelles. De cette façon, les différents scénarios sont comparés afin d’optimaliser l'exploitation tenant compte des exigences environnementales.