Information sur le projet

Retour à la liste

Etude du sol et de l'eau souterraine Grande Place de Saint-Trond

Dans le cadre d'une étude préliminaire de faisabilité pour la construction d'un parking souterrain sous la Grande Place de Saint-Trond, AGT a réalisé une étude de rabattement pour trois scénarios: un parking souterrain de un, deux ou trois niveaux.

Deux phénomènes géologiques causent des risques de tassement liés au rabattement dans les environs de Saint-Trond. Premièrement, la présence des anciennes vallées alluviales du Pléistocène qui sont remplis par des dépôts alluviaux plus récents, généralement argileux du Quaternaire. Ensuite, le profil géologique spécifique du Membre de Lincent qui est constitué d’une argile durcie et fracturée, caractérisée par une conductivité hydraulique localement très élevée, à cause du caractère fissuré de cette couche à cet endroit, contrairement à la plupart des sols argileux. Globalement il y'a un aquifère peu-profond et localement sous pression artésienne, couvert localement par des couches sensibles aux tassements, ce qui explique la présence de nombreuses sources naturelles dans la région.

Un rabattement important devrait être exécuté dans cet aquifère ce qui résulte dans un très grand rayon d'influence et des énormes débits de pompage à cause de la conductivité hydraulique élevée de l'aquifère confiné. Par conséquent, il y'a une grande zone d'influence dans laquelle des dommages causés par les tassements et l'assèchement de sources naturelles peuvent se produire à cause du rabattement.

La faisabilité des trois scénarios d'excavation a été déterminée à l'aide d'un modèle numérique d'écoulement d'eau souterraine. L'impact des mesures d’atténuation comme la réinjection et les parois étanches a également été évalué.